Publié le

Up a Cane River to wash my dread

Cane River Falls © Lou

J’aime beaucoup Cane River Falls.

Près de Kingston (une petite demiheure à l’est) tout en étant bien paumé au fin fond d’un chemin qui tourne et qui secoue en traversant les rares habitations, c’est l’endroit parfait pour une petite escapade. On dépasse quelques personnes, on ralentit devant un paquet de chèvres, on suit des indications approximatives et nous voilà en haut de la cascade.

Alors là ça vaut le coup d’œil.

Pour atteindre le bassin et la rivière qui découlent de la cascade, un long escalier de pierre, assez large, tagué par ci par là du Lion Conquérant. En fait on marche à côté de la source, cachée derrière les roches et les énormes racines couleur pierre qui poussent encore dans le vent, sans terre. En bas de l’escalier, la vue. Une belle gorge et le bassin avec la cascade, de l’eau pure qui tombe sur la tête, sur la terre.

Lion  © Lou

Vous ne trouverez pas de touristes ici. Ou alors ils vous poursuivent. Au contraire souvent une histoire sympa.

Les gens du coin sont gentils, ils vous encourageront à venir apprécier l’eau, peut être les jeunes vous offriront un spectacle de saut aussi extraordinaire qu’effrayant. L’ambiance y est généralement familiale, et c’est plutôt agréable.

La rivière © Lou

Un jour, je me baignais plus bas, là où la nature est verdoyante et les grottes naturelles de toute beauté. Je fis connaissance avec un jeune couple, assis là. Ils se rencontraient pour la première fois, s’étaient parlés par internet et ils habitaient tous les deux loin de la rivière, sans voitures, et pourtant ils avaient choisis le parfait romantique premier rendezvous, les pieds dans l’eau, le soleil dans les cheveux et les petites mangues mûres que le garçon partait chasser dans un arbre.

Couple à la rivière © Lou

J’aime vraiment bien Cane River.

Pour la légende, dans la chanson “Trench Town Rock”, Bob Marley y fait référence…

Dans la pratique il faut partir à l’ouest de Kingston, par Harbor View, et ne pas manquer le tournant qui indiquera « Cane River » peint pas très gros sur une pancarte en bois. Je crois que maintenant il faut payer quelque chose comme 200 ou 300 JMD (soit 2 ou 3 US dollars) pour descendre.

 

Adapté en anglais par Kayla Morin